Monologue nocturne

J’ose… C’était il y a longtemps… mes premiers balbutiements poétiques. J’implore votre indulgence… Cette pièce est une rescapée d’une série de dialogues avec la lune. J’aime la naïveté de cette adolescente solitaire qui s’invite encore parfois dans mes écrits. Je me partage à vous… encore dans ces moments où l’on s’apprivoise et où l’on ne se dévoile qu’à demi-mot. On se déguste lentement…

Lune indiscrète

Rayon de lumière qui s’infiltre dans tes yeux
Éclairant les ténèbres illuminant les cieux
Suspendue dans les airs par un fil de soie
Lune? Oui lune, je sais que tu me vois

Déesse de la nuit sur son cheval d’argent
Tu défies la mort, tu nourris le temps
Témoin de mes amours qui ne durent qu’un soir
Je me cache de toi ivre et sans espoir

Me voilà de retour entre tes bras charmants
Complice de mes folies tu émerges du néant
Lune indiscrète, tu m’espionnes
Derrière les portes closes, je joue les lionnes

Reine de la nuit et du firmament
Mes intimes secrets dévoilés à l’amant
Dans l’air frais de la nuit je m’expose
À ton regard pervers j’offre ma rose

 

Note : photo de lune – auteur inconnu… 

Publicités

5 réflexions sur “Monologue nocturne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s