Mille miettes

miettes

 

Mille miettes d’amour
Éparpillées sur le sol
Qu’elle tient entre ses doigts tremblants
Les empêchant de fuir
De se répandre loin d’elle

Mille miettes de larmes
Torrent salvateur
Sillons de lave ne laissant que cendres
La mort s’est invitée à table
Et ramasse les miettes

Des rayons de lumière filtrent entre les interstices
De son coeur éclaté
Éclaboussé
Les cendres se déposent
et elle pleure

© Gaël Frédérique Deslandes
Napowrimo – jour 11

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s