Sur la trame du soir

ballon

 

Sur un fil de soir

La belle s’évade

Laissant derrière

Une toile de jour

Qu’elle ne tissera jamais

La nuit la happant

Dans ses terreurs cachées

© Gaël Frédérique Deslandes
Napowrimo – jour 14

 

Publicités